Comment vendre son entreprise individuelle

On dit souvent qu’il peut être dur de vendre son entreprise individuelle.

Selon un rapport du Sénat, ce sont plus de 30 000 petites entreprises qui disparaissent chaque année faute de repreneur.

Ce n’est pas facile de trouver le temps de préparer la vente de son entreprise alors qu’on a des affaires à gérer au quotidien.

Beaucoup d’entreprises individuelles disparaissent, car elles n’ont pas fait savoir à des repreneurs qu’elles étaient à vendre.

Pourtant, les entreprises individuelles bien structurées intéressent les repreneurs.

Il est souvent moins risqué de reprendre une entreprise plutôt que de partir de zéro. Le repreneur pourra s’appuyer sur la réputation de la société, son savoir-faire et son carnet de commande.

Vendre son entreprise individuelle

Certains critiquent les entreprises individuelles à cause de leur petite taille. Mais c’est aussi leur principal atout, car elles peuvent être prises en main facilement avec des montants d’apport plus faibles. Ce sont 2 arguments de poids pour un repreneur personne physique qui cherche à faire un investissement.

Vendre son entreprise individuelle

Les meilleures entreprises individuelles peuvent séduire un repreneur.

Si vous êtes intéressé par vendre votre entreprise individuelle, les experts de MatchingValue.com peuvent vous aider à mettre en place une stratégie de cession pour vendre votre entreprise.

AUGMENTER LA VALEUR DE VOTRE SOCIETE

Il existe des points de passage par lesquels vous devez absolument passer avant de mettre en vente votre entreprise.

Beaucoup de repreneurs préfèrent acheter une entreprise avec peu de salariés, car cela leur permet une prise en main facile et tout le monde n’est pas à l’aise avec le management.

Voici quelques astuces que vous devez utiliser pour faire sortir votre affaire du lot :

  • Un savoir-faire ou un produit unique : Les entrepreneurs qui peuvent reprendre votre entreprise vont forcément imaginer la possibilité de créer l’entreprise par eux même. Vous devez amener un petit plus qu’ils auront du mal à copier.
  • Un carnet de commande avec de la visibilité : C’est le graal. Si vous pouvez prouver que vous avez des commandes fermes pour les prochains mois c’est un facteur positif décisif.
  • Une notoriété sur votre zone de chalandise : Peu importe que ce soit à l’échelle d’une commune, d’un département ou d’une région.
  • Travailler votre rentabilité : La rentabilité doit être bonne tout en permettant de rémunérer correctement son gérant et permettant de financer la reprise. Les acquéreurs sont intéressés par les entreprises qui ont une forme de récurrence. C’est à dire qu’une rentabilité minimale est assurée et que le niveau de l’activité est assez prédictible pour les prochains mois.

STRUCTURER VOTRE ENTREPRISE

Plus vous serez capable d’expliquer clairement votre méthode, comment vous travaillez, vos recettes secrètes, plus un repreneur pourra être capable de se projeter.

Pour cela vous devriez mettre en place des modes d’emploi ou des procédures.

Le pire qu’il puisse arriver est que vous soyez le seul à pouvoir faire les tâches principales.

Quelqu’un doit pouvoir prendre votre suite dans l’opérationnel et le commercial.

Si vous expliquez clairement les tâches à réaliser et la manière de faire, vous confiez à votre acquéreur un vrai savoir-faire sur lequel il  pourra s’appuyer.

Quizz - Vos motivations pour vendre

Certains dirigeants préférerons quitter leur entreprise une bonne fois pour toute. D'autres souhaitent rester impliqués à temps plein ou à temps partiel pour collaborer avec le repreneur. Passez notre quizz gratuit pour mieux comprendre vos motivations :

« * » indique les champs nécessaires

Définir votre projet personnel après la vente

OuiNonPeut-être
OuiNonPeut-être
OuiNonPeut-être
OuiNonPeut-être
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

TENIR UN FICHIER CLIENT

Le fichier client est un vrai pilier dans une entreprise à reprendre.

C’est le point de départ pour comprendre les ventes des derniers mois. Vous devriez aussi conserver les coordonnées des prospects des derniers mois pour que le futur dirigeant puisse les relancer.

Vous devriez aussi conserver une base de l’historique des factures, de la nature des produits ou services vendus pour qu’ils puisse faire un diagnostic de l’historique et imaginer comment il va pouvoir fidéliser la clientèle ou développer.

Comment vendre son entreprise individuelle ?

METTRE DE L’ORDRE

Mettez en état l’entreprise pour qu’elle soit « clé en main » pour le repreneur.

Vous devez le libérer des doutes ou des contraintes qui pourraient pénaliser sa reprise. Il aura déjà fort à faire au moment de la passation.

  • Mettez au clair la comptabilité et la gestion RH
  • Optimisez l’infrastructure informatique
  • Occupez-vous des contraintes législatives (accessibilité handicapé, RGPD…) qui touchent votre secteur d’activité
entrepot entreprise

ANTICIPER LA FISCALITE

La fiscalité de cession d’une entreprise individuelle peut s’abattre comme un couperet. Ce n’est pas pour rien que la fiscalité fait partie des craintes des dirigeants qui vendent leur entreprise. Vous serez imposé sur les bénéfices de l’exercice en cours ainsi que sur la plus-value.

IMPLIQUER VOTRE EQUIPE

Si vous avez une équipe en interne, assurez-vous que vous avez les bonnes personnes au bon endroit.

Les acquéreurs ont tendance à s’enfuir s’ils voient que l’entreprise repose uniquement sur une seule personne. Et c’est souvent le cas dans une entreprise individuelle.

Vous devez organiser votre entreprise pour qu’elle puisse continuer sans vous.

Même si votre équipe est petite, vous travaillez certainement au quotidien avec des sous-traitants, des partenaires ou des fournisseurs. Faites de même pour eux.

Ce n’est pas toujours facile de trouver le temps de préparer sa transmission alors que vous avez une entreprise à gérer. Vous devriez vous y prendre à l’avance et travailler avec un expert en transmission d’entreprise qui pourra gérer le processus de vente.

PREVOIR DU TEMPS POUR FAIRE UN ACCOMPAGNEMENT

L’apprentissage prend du temps. En fonction de la difficulté de la tâche et de l’écart entre le repreneur et les vôtres il faudra prévoir de l’accompagner de la reprise.

On constate souvent des périodes d’accompagnement qui durent quelques semaines. Vous pourriez par exemple prévoir 3 mois pendant lesquels vous pourrez donner un coup de main. Le premier mois à temps complet puis avec une durée de travail dégressive.

TRAVAILLER AVEC UN EXPERT EN TRANSMISSION D’ENTREPRISE

Les cabinets de transmission qui sont sur Matching Value sont spécialisés dans l’accompagnement à la transmission d’entreprise : ils sont spécialisés pour préparer l’entreprise à la vente, pour augmenter sa valorisation.

Ils connaissent les motivations des repreneurs dans votre région et peuvent rapidement activer leur réseau pour identifier les candidats les plus prometteurs.

  • 👍 Évaluer mon entreprise gratuitement

  • Obtenez votre score gratuit et confidentiel, en 12 minutes. Les sociétés avec un score de transmissibilité supérieur à 81% séduisent les meilleurs repreneurs et se vendent mieux.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

La vente d’une entreprise ne s’improvise pas. Même si vous avez des pistes de personnes pouvant reprendre, ce n’est que la face immergée de l’iceberg. Il y a beaucoup de travail pour mettre en place un deal qui permettra au repreneur d’avoir confiance, d’obtenir son financement et surtout de réussir sa reprise.

La documentation de cession des parts ou du fonds de commerce est lourde et implique beaucoup de connaissances comptables, fiscales et juridiques.

CHOISIR SON EXPERT EN TRANSMISSION D’ENTREPRISE

Pour savoir si votre entreprise individuelle, va intéresser vous pouvez passer le test de transmissibilité de MatchingValue.com pour créer votre plan de sortie qui va permettre de mettre en place un plan de sortie.