Plan de cession d’entreprise

plan de cession

La cession d’entreprise est un processus complexe qui nécessite une planification minutieuse. Toutefois, en suivant quelques étapes clés, vous pouvez facilement céder votre entreprise tout en maximisant sa valeur. Voici un bref aperçu du processus de cession d’entreprise:

Définition du plan de cession d’entreprise



Un plan de cession est un document qui décrit les modalités de la cession d’une entreprise. Il est élaboré par le cédant et peut être utilisé comme outil de négociation avec les acheteurs potentiels. Le plan de cession doit détailler les aspects juridiques, financiers et fiscaux de la transaction, afin que les acheteurs potentiels puissent évaluer de manière objective la valeur de l’entreprise.

Déterminer les objectifs du plan de cession d’entreprise

La première étape dans la planification d’une vente d’entreprise est de déterminer les objectifs du plan de cession. Les objectifs du propriétaire de l’entreprise peuvent varier considérablement, et il est important que le propriétaire et son équipe de conseillers soient en accord sur les objectifs avant de commencer la planification de la vente.

Les objectifs du propriétaire peuvent inclure :

  • Maximiser le prix de vente de l’entreprise
  • Minimiser les impôts sur la vente
  • Garantir la continuité des opérations de l’entreprise
  • Préserver l’emploi des employés
  • Réussir une bonne transition avec le repreneur


Il est important de noter que les objectifs du propriétaire ne sont pas nécessairement compatibles entre eux. Par exemple, une vente à un prix élevé peut entraîner des impôts plus élevés, et garantir la continuité des opérations peut signifier qu’il est plus difficile pour le propriétaire de se retirer complètement de l’entreprise. Il est important que le propriétaire discute ouvertement avec son équipe de conseillers pour déterminer quels objectifs sont les plus importants pour lui et comment les différents types de transactions peuvent aider à atteindre ces objectifs.

Plan de cession partiel ou total ?

Il y a plusieurs raisons qui peuvent pousser une entreprise à mettre en vente une partie ou la totalité de ses actifs. Les principales raisons sont les suivantes :

évaluation entreprise
  • La mauvaise gestion de l’entreprise ;
  • La baisse du chiffre d’affaires ;
  • La perte de la majorité des clients ;
  • La hausse des coûts de production.

Dans le cas où l’entreprise décide de céder une partie de ses actifs, elle doit élaborer un plan de cession partielle. Ce plan doit être approuvé par l’assemblée générale des actionnaires. Il doit également être conforme aux lois et règlements en vigueur. Ce plan doit préciser les modalités de la cession, le prix de vente et les conditions de paiement. Il doit également prévoir les mesures permettant de garantir la continuité de l’activité de l’entreprise.

Dans le cas où l’entreprise décide de céder la totalité de ses actifs, elle doit élaborer un plan de cession totale. Ce plan doit être approuvé par l’assemblée générale des actionnaires. Il doit également être conforme aux lois et règlements en vigueur. Ce plan doit préciser les modalités de la cession, le prix de vente et les conditions de paiement. Il doit également prévoir les mesures permettant de garantir la continuité de l’activité de l’entreprise jusqu’à la date de la cession.

Identifier les potentiels acquéreurs

Lorsqu’une entreprise souhaite mettre fin à ses activités, il est important de bien identifier les potentiels acquéreurs. En effet, cela permettra de mieux cibler les offres et de trouver le bon acheteur.

Il existe plusieurs types d’acquéreurs potentiels :

– les concurrents directs : ils sont intéressés par les actifs de l’entreprise et souhaitent élargir leur propre activité ;

– les fournisseurs ou les clients : ils souhaitent assurer la continuité de leur business en se rapprochant de l’entreprise ;

– les investisseurs financiers : ils souhaitent réaliser une plus-value en revendant l’entreprise plus tard ;

– les fonds d’investissement : ils ont pour objectif de investir dans une entreprise et de la revendre plus tard ;

– les groupes industriels ou internationaux : ils souhaitent intégrer l’entreprise afin de renforcer leur position sur le marché ;

– les particuliers : ils souhaitent créer ou reprendre une entreprise.

Pour bien identifier les potentiels acquéreurs, il est important de bien connaître son propre marché et les différents types d’acquéreurs. Il est également nécessaire de faire appel à des professionnels (avocats, banquiers, experts-comptables, …) qui pourront vous accompagner dans votre démarche.

Préparer les documents nécessaires pour vendre l’entreprise

Il est important de préparer les documents nécessaires lorsque vous vendez une entreprise. Ces documents vous aideront à déterminer le prix de vente de votre entreprise, à trouver les bonnes personnes pour acheter votre entreprise et à finaliser la transaction.

Les documents que vous devrez préparer comprennent:
– Une liste des actifs et des passifs de l’entreprise
– Un état des résultats des trois dernières années
– Un budget prévisionnel pour les 12 prochains mois
– Un business plan détaillé
– Des informations sur les contrats en cours et les clients existants

Assurez-vous de faire appel à un avocat ou à un expert-comptable pour vous aider à préparer ces documents. Ils seront également en mesure de vous conseiller sur les meilleures façons de vendre votre entreprise.

Il est important de noter que la cession d’entreprise n’est pas une simple transaction commerciale. En effet, il s’agit d’un processus complexe qui implique de nombreux facteurs. Ainsi, avant de vendre votre entreprise, il est crucial de bien préparer votre plan de cession. Cela permettra de maximiser la valeur de votre entreprise et de trouver le bon acheteur.


Le contenu et opinions exprimées ici, y compris nos services, sont uniquement destinés à des fins d’information et de pédagogie. Bien que nous nous efforcions de fournir des informations générales précises, les informations présentées ici ne remplacent en aucun cas les conseils d’un professionnel et vous ne devez pas vous fier uniquement à ces informations.  Tous les éléments présentés ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement. Avant de prendre toute décision d’ordre juridique, financière ou fiscale, consultez toujours un professionnel en fonction de vos besoins et de votre situation particulière.

vendre entreprise