Crédit vendeur

crédit vendeur

Le crédit vendeur est une option de financement intéressante pour compléter le tour de table de reprise d’une entreprise.

Le vendeur de l’entreprise accorde un crédit au repreneur. L’opération consiste à prêter une fraction du prix d’acquisition et mettre en place un remboursement différé.

Cela permet aux vendeurs de soutenir l’acquéreur dans la reprise et de donner confiance aux banques dans la viabilité du projet : si le vendeur est d’accord pour préter, c’est qu’il croit dans la qualité du projet de reprise.

Crédit vendeur lors de la vente d’une entreprise : comment ça marche ?

Le crédit vendeur est une forme de financement qui peut être utilisée lors de la vente d’une entreprise.

Quels sont les financements les plus fréquents dans le cadre d’une reprise d’entreprise ?

  1. L’apport du repreneur
  2. Le crédit bancaire dans le cadre du montage d’un LBO
  3. Les prêts d’honneurs
  4. Le crédit vendeur

On s’oriente souvent vers un mix entre ses 4 sources de financement.

entreprise vendable

Grâce au crédit, le cédant de l’entreprise s’accorde à prêter une fraction du prix de vente.

C’est en quelque sorte un remboursement différé d’une partie du prix.

Le crédit vendeur peut être utilisé pour faciliter la vente d’une entreprise et pour témoigner de son niveau de confiance dans la cession.

Pourquoi le crédit vendeur est souvent nécessaire pour vendre l’entreprise

Le crédit vendeur est parfois nécessaire pour vendre l’entreprise :

Quand le taux d’endettement du LBO est élevé, les banques vont être réticentes à prêter à partir de certains ratios.

Si le repreneur n’est pas en capacité d’augmenter son apport ou de faire venir des investisseurs externes, la reprise va être impossible.

A moins de diminuer le prix de vente.

ou d’octroyer un « crédit vendeur » sur une fraction du prix de vente.

Pour ces raisons, il peut être nécessaire de mettre en place un crédit vendeur pour assurer une bonne valorisation de l’entreprise tout en rassurant les parties intéressées à la cession.

Le crédit vendeur pour le cédant d’entreprise

Le crédit vendeur est une option justifiée pour les cédants d’entreprise, car elle leur permet de bénéficier d’un certain nombre d’avantages.

Tout d’abord, le crédit vendeur permet au cédant de vendre la société. Alors qu’en l’absence de la totalité des financements, le projet aurait probablement capoté.

Il existe des mécanismes pour se garantir sur le crédit vendeur qui permettent de limiter les risques encas de défaillance.

Quels sont les risques du crédit vendeur ?

Le principal risque du crédit vendeur est le non-remboursement. Pour cela, il est possible de mettre en place des garanties du crédit vendeur comme des assurances ou un nantissement du fonds de commerce.

Le rachat de crédit vendeur : savoir utiliser une calculette de rachat de crédit

Comme la plupart des crédits, le crédit vendeur peut aussi faire l’objet d’un rachat par un établissement financier. Si vous envisagez cette solution pour régler à bonne date la somme restant due pour le rachat de votre nouvelle entreprise, vous devez d’abord vous assurer d’être éligible.

Pour cela, il est essentiel de savoir utiliser une calculette de rachat de crédit. C’est un outil qui vous permet avant tout d’évaluer votre situation par rapport au remboursement de vos crédits en cours. Il faudra donc inscrire le montant total de vos dettes, la somme totale des mensualités, sans oublier le montant restant dû à tous vos créanciers.

Ensuite, vous devez donner des informations sur le niveau de vos revenus mensuels, ainsi que votre besoin de trésorerie. C’est sur cette base que sera calculée votre nouvelle mensualité, avec un nouveau taux d’intérêt et une nouvelle durée de remboursement.

Quels sont les avantages du rachat de crédit ?

Rembourser un crédit n’est pas toujours une chose aisée, surtout lorsque l’on se retrouve à la tête d’une entreprise. En effet, dans le cadre de la reprise de votre nouvelle société, vous aurez à faire face à plusieurs dépenses.

Bien souvent, les repreneurs n’ont pas vraiment idée de l’investissement qu’il faut faire pour développer une entreprise. Ils se retrouvent donc contraints à s’endetter auprès des établissements bancaires. Lorsqu’il faut ajouter à cela le remboursement d’un crédit vendeur, le rachat de crédit est bien souvent la seule solution pour sortir la tête de l’eau.

Cette procédure vous permet de réduire votre taux d’endettement. Elle permet également de réduire le montant de vos mensualités, et de rééquilibrer ainsi la trésorerie de votre entreprise. De plus, grâce au rachat de vos crédits en cours, vous aurez plus de chance d’obtenir un nouveau prêt pour la réalisation des projets les plus pressants de l’entreprise.


Le contenu et opinions exprimées ici, y compris nos services, sont uniquement destinés à des fins d’information et de pédagogie. Bien que nous nous efforcions de fournir des informations générales précises, les informations présentées ici ne remplacent en aucun cas les conseils d’un professionnel et vous ne devez pas vous fier uniquement à ces informations.  Tous les éléments présentés ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement. Avant de prendre toute décision d’ordre juridique, financière ou fiscale, consultez toujours un professionnel en fonction de vos besoins et de votre situation particulière.

Quel est le potentiel de vente de votre entreprise ?

  • Gratuit et confidentiel, en 12 minutes.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.