Contrat de location gérance

contrat de location gérance

Le contrat de location-gérance est un contrat juridique par lequel le bailleur, propriétaire d’un local commercial, le met à disposition du locataire-gérant pour une durée déterminée en vue de sa mise en exploitation par ce dernier. Ce type de contrat permet au bailleur de conserver la propriété du bien tout en laissant le locataire-gérant en jouir à titre onéreux.

Le contrat de location-gérance est soumis aux dispositions du Code civil relatives aux contrats en général et aux baux commerciaux en particulier.

Qu’est-ce qu’un contrat de location gérance ?



Un contrat de location-gérance est un contrat par lequel une personne (le locataire-gérant) s’engage à exploiter les biens d’une autre personne (le bailleur) en échange d’une rémunération. Ce type de contrat est généralement utilisé dans le cadre de la gestion d’un immeuble commercial, industriel ou agricole. Le contrat de location-gérance peut également être utilisé pour la gestion d’un hôtel, d’un restaurant ou d’un service de développement immobilier.

Les avantages d’un contrat de location gérance

Le contrat de location gérance est un contrat par lequel une personne (le gérant) s’engage à exploiter les biens d’une autre personne (le bailleur) en échange d’une rémunération. Ce type de contrat présente de nombreux avantages, notamment pour les bailleurs.

Tout d’abord, le bailleur peut décider de ne pas s’impliquer dans la gestion quotidienne de son bien, ce qui lui permet de se concentrer sur d’autres activités. En effet, le gérant est chargé de l’entretien du bien, de la gestion des locataires et du respect des engagements contractuels.

De plus, le bailleur peut bénéficier d’une certaine flexibilité quant à la durée du contrat. En effet, le contrat de location gérance peut être conclu pour une durée déterminée ou indéterminée. Cela permet au bailleur de mettre fin au contrat à tout moment, si les conditions le justifient.

Par ailleurs, le bailleur peut bénéficier d’une certaine sécurité juridique. En effet, en cas de litige avec le gérant, le bailleur peut se prévaloir de la clause de non-responsabilité du gérant, qui stipule que ce dernier n’est pas responsable des actes commis par les locataires.

Enfin, le bailleur peut bénéficier d’un revenu complémentaire intéressant grâce aux loyers perçus par le gérant.

Les inconvénients d’un contrat de location gérance


Le contrat de location gérance présente certains inconvénients pour le propriétaire bailleur. En effet, ce dernier cède la jouissance et l’exploitation du bien à un gérant moyennant une rémunération. Or, il n’a plus aucun contrôle sur l’entreprise et ne perçoit plus directement les fruits de son investissement. De plus, en cas de défaillance du gérant, le propriétaire bailleur sera tenu responsable des dettes contractées par ce dernier. Enfin, il est difficile de mettre fin au contrat de location gérance, car il est nécessaire d’obtenir l’accord du gérant et du tribunal.

Comment rédiger un contrat de location gérance ?

Le contrat de location-gérance permet à un propriétaire de confier la gestion d’un bien immobilier à un tiers, le gérant. Ce type de contrat est notamment utilisé dans le cadre de la gestion d’un hôtel, d’un restaurant ou d’un commerce. Il peut également être mis en place pour la gestion d’une résidence secondaire ou d’un immeuble en location. Dans tous les cas, le contrat de location-gérance doit être rédigé par un avocat ou un notaire afin de préciser les droits et les obligations des deux parties.

Le contrat de location-gérance peut être conclu pour une durée déterminée ou indéterminée. Dans le cas d’une location-gérance pour une durée déterminée, il est possible de prévoir une clause permettant au bailleur de mettre fin au contrat avant son terme, moyennant un préavis de 3 mois minimum.

Le gérant a pour principale obligation de percevoir les loyers et les charges locatives du ou des locataires du bien immobilier. Il est en outre tenu de respecter les obligations découlant du bail, notamment en ce qui concerne l’entretien et la réparation du bien. Le gérant doit également assurer la promotion du bien auprès des potentiels locataires.

En contrepartie, le gérant bénéficie d’une rémunération fixe ou proportionnelle aux loyers perçus. Il peut également bénéficier d’une commission sur les meubles et les équipements qu’il aura achetés pour le compte du bailleur.

Le contrat de location-gérance peut prendre la forme d’un bail commercial ou d’un bail civil. Dans le cas d’un bail commercial, le gérant bénéficie des mêmes protections que les autres commerçants, notamment en ce qui concerne le droit au renouvellement du bail. Dans le cas d’un bail civil, le gérant n’a pas les mêmes protections et peut être expulsé à tout moment par le bailleur, moyennant un préavis de 3 mois minimum.

mandats m&a transmission d'entreprise

Exemples de clauses à inclure dans un contrat de location gérance

1) Le contrat de location-gérance est un contrat par lequel une personne (le bailleur) concède à une autre (le gérant) la jouissance d’un local commercial ou industriel moyennant un loyer.

2) Le gérant s’engage à exercer une activité commerciale ou industrielle conforme aux règles du bail et à la législation en vigueur.

3) Le contrat de location-gérance peut prévoir des clauses relatives à la durée du bail, au montant du loyer, aux modalités de paiement, à la révision du loyer, aux conditions de résiliation du bail, etc.

4) En général, le bailleur conserve la propriété des lieux loués et le gérant n’acquiert aucun droit sur les biens meubles et immeubles installés dans les locaux.

5) Le contrat de location-gérance doit être enregistré auprès du service des impôts compétent.

Contrat de location gérance et enregistrement


Le contrat de location-gérance est un contrat juridique par lequel une personne physique ou morale s’engage à mettre son fonds de commerce ou sa clientèle à disposition d’une autre personne physique ou morale, moyennant une rémunération. Ce type de contrat peut également être conclu pour la mise à disposition d’un immeuble commercial.

Le contrat de location-gérance doit être enregistré auprès du service des impôts compétent, dans les deux mois suivant la date de sa signature. L’enregistrement du contrat est obligatoire, quelle que soit la durée du contrat, et quel que soit le montant de la rémunération prévue.

A défaut d’enregistrement du contrat, celui-ci sera considéré comme nul et non avenu. Le bailleur ne pourra alors pas se prévaloir des dispositions du contrat, et le preneur ne pourra pas bénéficier de la protection juridique prévue par celui-ci.

Le contrat de location-gérance est un contrat par lequel une personne (le « locataire-gérant ») s’engage à exploiter les lieux et le matériel d’une entreprise pour le compte d’un autre (le « bailleur »). Ce type de contrat est souvent utilisé dans le cadre de la reprise d’une entreprise.


Le contenu et opinions exprimées ici, y compris nos services, sont uniquement destinés à des fins d’information et de pédagogie. Bien que nous nous efforcions de fournir des informations générales précises, les informations présentées ici ne remplacent en aucun cas les conseils d’un professionnel et vous ne devez pas vous fier uniquement à ces informations.  Tous les éléments présentés ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement. Avant de prendre toute décision d’ordre juridique, financière ou fiscale, consultez toujours un professionnel en fonction de vos besoins et de votre situation particulière.

vendre mon affaire