Discounted Cash Flow

dcf discounted cash flow

Le flux de trésorerie actualisé ou DCF est une technique d’évaluation d’entreprise et de projet qui consiste à estimer la valeur actuelle nette des flux de trésorerie futurs prévus d’un actif en prenant en compte le taux d’actualisation.

C’est une méthode fondamentale utilisée par les investisseurs et les analystes financiers pour évaluer les investissements.

Méthode DCF (Discounted Cash Flow)


La méthode Discounted Cash Flow (DCF) repose sur le principe de la actualisation des flux de trésorerie. Ce principe consiste à actualiser les flux de trésorerie futurs en fonction du taux d’intérêt actuel pour en déduire la valeur actuelle nette (VAN). La méthode DCF est une technique d’évaluation d’entreprise qui permet de déterminer la valeur actuelle des flux de trésorerie futurs générés par l’entreprise. La méthode s’appuie sur le principe de l’actualisation des flux de trésorerie, ce qui signifie que les flux de trésorerie futurs sont actualisés en fonction du taux d’intérêt actuel pour en déduire la valeur actuelle nette (VAN).

La méthode DCF est l’une des techniques d’évaluation les plus utilisées par les investisseurs et les analystes financiers, car elle permet une évaluation précise de la valeur future d’une entreprise. La méthode s’appuie sur les principes fondamentaux de la gestion financière, tels que le concept du temps et de l’actualisation des flux de trésorerie.

Pour mettre en place une évaluation DCF, il faut d’abord déterminer les flux de trésorerie futurs générés par l’entreprise. Ces flux de trésorerie peuvent être estimés en utilisant les informations contenues dans le bilan et le compte de résultat de l’entreprise. Une fois les flux de trésorerie estimés, ils doivent être actualisés en fonction du taux d’intérêt actuel pour en déduire la VAN.

La méthode DCF est une technique efficace pour évaluer la valeur future d’une entreprise, car elle permet une prise en compte des effets du temps sur les flux de trésorerie. En effet, les investissements réalisés aujourd’hui ne génèrent pas immédiatement des revenus, mais génèrent des revenus au cours des périodes futures. La méthode DCF permet donc une évaluation plus juste de la valeur future d’une entreprise en tenant compte des effets du temps sur les flux de trésorerie.

Pourquoi utiliser la méthode DCF pour évaluer une entreprise



La méthode DCF (discounted cash flow) est l’une des méthodes les plus courantes pour évaluer une entreprise. Elle consiste à estimer la valeur actuelle des flux de trésorerie futurs d’une entreprise. La méthode DCF est particulièrement utile pour les entreprises qui ont des actifs importants et/ou qui ont un potentiel de croissance élevé.

La méthode DCF est basée sur le principe que la valeur d’une entreprise est égale à la somme des flux de trésorerie futurs discountés au taux de rendement requis par les investisseurs.

Pour calculer la valeur actualisée des flux de trésorerie futurs, on utilise généralement le taux de rendement du marché des actions ou le taux de rendement d’un actif comparable.

La méthode DCF a plusieurs avantages par rapport aux autres méthodes d’évaluation des entreprises. Tout d’abord, elle tient compte de la valeur actualisée des flux de trésorerie futurs, ce qui permet d’obtenir une estimation plus précise de la valeur de l’entreprise. En outre, elle permet aux investisseurs de mieux comprendre les risques liés à l’entreprise et leur impact sur sa valeur.

Cependant, la méthode DCF présente également quelques inconvénients. Tout d’abord, elle nécessite une estimation des flux de trésorerie futurs, ce qui peut être difficile à réaliser avec précision. En outre, elle ne tient pas compte de certaines variables importantes, telles que la qualité des actifs de l’entreprise ou son potentiel de croissance.

Avantages du flux de trésorerie actualisé



Le flux de trésorerie actualisé (DCF) est une technique d’évaluation financière qui consiste à déterminer la valeur actuelle nette (VAN) d’un investissement en actualisant les flux de trésorerie futurs du projet à un taux d’actualisation donné. La méthode DCF est couramment utilisée par les investisseurs et les analystes financiers pour évaluer les projets d’investissement et les entreprises.

La méthode DCF permet de prendre en compte le fait que les investissements ont un coût initial (le coût d’investissement) et génèrent des flux de trésorerie futurs. En actualisant ces flux de trésorerie futurs au taux d’actualisation, on peut déterminer la valeur actuelle nette du projet. La formule de la VAN est la suivante:

VAN = Flux de trésorerie futurs actualisés – Coût d’investissement

La méthode DCF a plusieurs avantages par rapport aux autres méthodes d’évaluation des investissements. Tout d’abord, elle prend en compte le fait que les investissements ont un coût initial et génèrent des flux de trésorerie futurs. En actualisant ces flux de trésorerie futurs au taux d’actualisation, on peut déterminer la valeur actuelle nette du projet. Deuxièmement, la méthode DCF permet de prendre en compte le timing des flux de trésorerie. En effet, les flux de trésorerie générés par un investissement ne sont pas nécessairement reçus tous au même moment. La méthode DCF permet de tenir compte de ce fait en actualisant les flux de trésorerie futurs au taux d’actualisation. Troisièmement, la méthode DCF permet également de prendre en compte le risque des investissements. En effet, plus un investissement est risqué, plus son taux d’actualisation sera élevé. Cela signifie que les cash flows futurs générés par un investissement risqué seront moins valorisés qu’un investissement moins risqué. Enfin, la méthode DCF est facile à comprendre et à mettre en œuvre.

Comment calculer le flux de trésorerie actualisé



Le flux de trésorerie actualisé (FCF) est un outil important pour les investisseurs et les gestionnaires d’entreprise, car il permet de mesurer la rentabilité du capital investi. Le FCF est calculé en prenant le flux de trésorerie libre (EBITDA moins les dépenses d’investissement) et en le soustraignant de la variation des actifs non courants.

Le FCF peut être utilisé pour mesurer la rentabilité d’un investissement en capital, en comparant le montant investi au FCF généré par l’investissement. Si le FCF est positif, cela signifie que l’investissement est rentable et permettra de générer un rendement sur l’investissement. Si le FCF est négatif, cela signifie que l’investissement ne sera pas rentable et qu’il devrait être abandonné.

Le FCF peut également être utilisé comme un indicateur de la santé financière d’une entreprise. Une entreprise qui génère des flux de trésorerie positifs est considérée comme financièrement saine, tandis qu’une entreprise qui génère des flux de trésorerie négatifs est considérée comme financièrement instable.

Pour calculer le FCF, vous avez besoin du rapport annuel de l’entreprise ou des états financiers trimestriels. Si vous utilisez les états financiers trimestriels, vous devrez additionner les quatre chiffres du rapport trimestriel pour obtenir le chiffre annuel. Une fois que vous avez les chiffres nécessaires, suivez les étapes ci-dessous pour calculer le FCF:

1. Trouvez le flux de trésorerie libre pour l’année en cours. Le flux de trésorerie libre est calculé en prenant le EBITDA moins les dépenses d’investissement.

2. Trouvez la variation des actifs non courants pour l’année en cours. La variation des actifs non courants est calculée en prenant la différence entre les actifs non courants au début de l’année et les actifs non courants à la fin de l’année.

3. Soustraire la variation des actifs non courants du flux de trésorerie libre pour obtenir le flux de trésorerie actualisé.

score transmissibilité évaluation entreprise

Inconvénients du flux de trésorerie actualisé



Le flux de trésorerie actualisé (DCF) est une méthode courante pour évaluer la valeur d’une entreprise. Cette méthode consiste à évaluer la valeur actuelle nette (VAN) d’un investissement en prenant en compte le taux d’actualisation des cash flows futurs. Le taux d’actualisation est généralement estimé à partir du coût moyen pondéré du capital (WACC). Bien que la méthode DCF soit largement utilisée, elle présente certaines limitations, notamment les suivantes :

1. Le DCF suppose que les cash flows futurs peuvent être prédits avec précision. Cependant, il est souvent difficile de prédire les cash flows futurs d’une entreprise avec une grande précision. Les estimations des cash flows futurs sont souvent basées sur des hypothèses et des suppositions qui peuvent ne pas se réaliser.

2. Le DCF ne tient pas compte de la valeur de temps de l’argent. Le fait que l’argent a une valeur au fil du temps est une considération importante dans de nombreux investissements. Par exemple, lorsque vous achetez une actions, vous espérez qu’elle augmentera en valeur au fil du temps afin que vous puissiez vendre à un prix plus élevé lorsque vous aurez besoin de liquider votre position. Cependant, le DCF ne tient pas compte de cette considération.

3. Le DCF ne tient pas compte de certains types de cash flows. Certains types de cash flows, tels que les dividendes ou les intérêts, ne sont pas pris en compte dans le calcul du VAN. Ces cash flows doivent donc être ajoutés au VAN pour obtenir une estimation plus précise de la valeur de l’entreprise.

4. Le DCF peut sous-estimer la valeur des entreprises en croissance rapide. Les entreprises en croissance rapide ont souvent des cash flows futurs plus élevés que les entreprises mature. Cependant, ces cash flows futurs sont généralement moins prévisibles et moins stables que les cash flows des entreprises mature. Par conséquent, le DCF peut sous-estimer la valeur des entreprises en croissance rapide.

Le discounted cash flow est un outil financier qui permet aux investisseurs de déterminer la valeur actuelle nette d’un investissement futur en fonction du taux d’actualisation. Cet outil est particulièrement utile pour les investissements à long terme, comme les immeubles ou les machines, car il permet de prendre en compte le fait que l’argent a une valeur temporelle.


Le contenu et opinions exprimées ici, y compris nos services, sont uniquement destinés à des fins d’information et de pédagogie. Bien que nous nous efforcions de fournir des informations générales précises, les informations présentées ici ne remplacent en aucun cas les conseils d’un professionnel et vous ne devez pas vous fier uniquement à ces informations.  Tous les éléments présentés ne doivent pas être considérés comme des conseils d’investissement. Avant de prendre toute décision d’ordre juridique, financière ou fiscale, consultez toujours un professionnel en fonction de vos besoins et de votre situation particulière.

Quel est le potentiel de vente de votre entreprise ?

  • Gratuit et confidentiel, en 12 minutes.
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.